jeudi 7 novembre 2013

Gbê Drap: Les 6 choses qui me fatiguent chez les binguistes !

Je ne suis jamais montée dans un avion , ça c'est clair ! Jamais mis les pieds même au Ghana mais les gens commencent à me fatiguer. Il suffit qu'ils arrivent juste à l'aéroport pour devenir d'autres personnes. Je me suis longtemps retenue avant d'écrire , mais là ... TROP c'est TROP. Voici donc 6 choses que j'ai observé et qui me "fatiguent" dans leur attitude:




1- Le chôcôbi forcé : "Euh .. Bonjour-euh"

Oui oui, ils se reconnaitront, Ceux qui croient qu'il faut mettre "R" à la fin de tout les mots là . Comme si rouler les "R" ou ajouter " euh" à la fin de chaque mot qu'on prononce était la preuve de leur récent ou lointain séjour dans les pays des Blancs.
Bon au début , c'est un peu jolie mais à la fin ça devient fatiguant. Respectons nous les amis .


2- Les amnésiques : "Euh... Ça c'est quoi ?"

Si vous avez un ami binguiste, alors vous savez de quoi je parle. Le mec ou la go ne reconnaît plus rien !
Genre tu as oublié qu'à Adjamé  ya gbaka ou que la sauce djoumgblé est faite avec du gombo séché et pilé ... mais allô quoi !

3- Les nouveaux blancs : "Chez moi à Paris/ Bruxelles ..."

Ça c'est le chapitre qui me donne la migraine. 
"Tu sais chez moi à Paris, ta tante et moi on partait  sur les Champs et après l'avenue Saint François, on s'asseyait au café La marquise  etc"
Ah Tonton toi aussi , quand tu m'expliques ton Paris comme si c'était mon Abobo Zoo carrefour Mory, tu veux que je te réponde quoi ?

4-  Les malhos : "Je n'ai que des Euros"

Ah ça , c'est la partie où tout se gâte ! Donc toi tu ne savais pas que tu venais à Abidjan . Tu ne pouvais pas "changer" ton argent à l'aéroport avant de sortir. Dis plutôt que tu ne veux pas nous donner aussi ou que tu n'as rien... On connaît ça !

5- Encore les nouveaux blancs: " Bonjour , je viens de Paris ..."

Ne leur demandez pas l'heure, ils vous répondront  qu'ils viennent de Paris et qu'on n'a pas les mêmes heures. Mais tout s'aggrave quand ils sont en face d'une go , c'est la totale: " Je suis là pour les vacances et pour voir la famille ..."
Oui oui , on sait maintenant. Pardon avance dans le chapitre.


6- Les ennuis : "A Paris , on ne fait pas ça "

"A Paris , on n'a pas le droit de faire ça... , tu ne verras jamais à Paris, quelqu'un faire ci "
Mais tu cherches quoi ici ? Retourne là bas ... Ayiii est-ce que c'est forcé de venir à Abidjan !


Peut-être que le jour où je mettrais les pieds dans un avion, tout ça va changer. Mais en attendant , les gars : ça suffit !  ;-)

14 commentaires:

  1. Bonus track : "Quoi !!! vous n'avez pas encore la 4G ??? bah chez nous à Paris (juste pr te micher un dernier coup) on a la 7G dans le métro, déjà !
    Et puis moi j'ai une amie là, elle n'est jamais partie laba, mais son chôcô et ses "benguisteries" donne vertige . Il faut attacher ceux là aussi kêh ; p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mdr ... Eugenio je te laisse le soin de débriefer ceux- la :-)

      Supprimer
  2. Article super interessant!! rires. Tous ça pourrait expliquer une léger "complexe"!! mais bon.. faut de tout pour faire un monde!!! rires

    RépondreSupprimer
  3. Sinon chez nous à Samatiguila ... Ah tu n'es pas encore arrivée là bas ? Bon fais y un tour et on en reparle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mdrr ... ok je cherche à effectuer le voyage et on en reparle :-)

      Supprimer
  4. J'aime J'aime J'aime!!!!! Fleur je suis fan de ton article!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Lool Ta tt dit hin ma cherie!

    RépondreSupprimer
  6. "Oui oui, ils se reconnaitront, Ceux qui croient qu'il faut mettre "R" à la fin de tout les mots là ".

    Mais ma chérie, est-ce qu'à la fin de bonjouR, il n'y a pas de R? Ce sont les Ivoiriens qui articulent mal et qui avalent tous les R dans les mots, ce ne sont pas les benguistes qui en rajoutent.

    En France (oui oui, à paris loool), quand les Ivoiriens parlent, les Français ou les autres africains les comprennent difficilement en fait. Mais tant qu'ils ne sortent pas de chez eux, ils ont l'impression que ce sont eux qui parlent normalement et que les autres forcent. Eh bien c'est faux . Chouette blog anyway

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta réponse cher anonyme même si j'ai l'impression que tu n'as pas vraiment compris ce que j'ai voulu pointer du doigt.
      J'ai voulu ici désigner les personnes qui abusaient et cela dans tous les points que j'ai nommé.
      Ceux qui roulent les "R" normalement par exemple n'ont aucun souci puisqu'ils ne font que parler correctement avec seulement une façon de parler qui change...

      Tu me comprendras mieux peut être le jour où on te dira : je vaiR a l'aéroport pour chercheR mes bagaRges
      Anyway merci pour ton commentaire :-)

      Supprimer
    2. lol !! les seules personnes que j'ai entendu dire ça sont justement des filles de yopougon qui veulent (qui croient) faire genre, mais pas de vrais "benguistes" .
      Je remarque en revanche qu'il y a souvent une toute petite aigreur vis-à -vis des gens qui viennent de l'étranger et à qui on reproche toujours tout. Si tu viens et que tu ne chôcô pas, tu es simple, on va dire que tu n'es pas assez choco, tu es allé en bengue, tu n'as pas percé. Tu chôcô aussi, on va trouver que tu te prends trop, même si tu places les R au bon endroit et que tu parles juste normalement :"humm elle chôcô oooh, elle veut dire quoi?".
      Tu te sapes aussi, "humm les benguistes ils veulent nous montrer quoi même?" Tes propres habits tu peux pas les porter. Tu prends des photos, on va dire tu joues les touristes . Tu critiques un truc dans Abidjan, "humm, tu as trop duré en Europe !" En fait, quelque soit ce que fait ou dit la personne, on l'attend au tournant pour analyser son comportement de "benguiste". Il faut avouer ça aussi. Donc ayez pitié de nous aussi de temps en temps, ou expatriez vous aussi si vous voulez, l'aéroport est ouvert à tous. loool.
      Un

      Supprimer
    3. Critiquer a toujours été le propre de l'homme .
      Quand tu étais ici on le faisait déjà ... Donc n'imagine pas que tu partes, que tu reviennes et qu'on te "laisse tranquille".

      Mais certains parmi vous exagèrent ... ça tu le sais même si tu refuses encore de l'admettre et c'est de ceux là que je parle.

      Maintenant pour ce qui est de l'aéroport, qui est ouvert à tous ... bah a chacun son kiff.
      Nous on vous laisse vous expatrier pour mieux critiquer. On préfère rester ici. Mdrrrrrr

      Supprimer

T'en penses quoi ?