mardi 12 mars 2013

Interview X'clusiv avec le DG de la CIE

*****Interview purement fictive****


Hier après midi, je me suis rendue au siège de la CIE ( Avenue Christiani Treichville)  pour tenter de rencontrer le DG de la CIE, N'GUESSAN KOUASSI parce que trop, c'est trop !

Je débarque donc à l'accueil , non sans un long "tchrou" lancé aux deux vigiles.

Réception: Mademoiselle , monsieur le Directeur n'est pas là !

- SVP Mademoiselle, je ne voudrais pas avoir à appuyer sur l'interrupteur qui coupera tout soupçon de lumière dans votre vie. Je veux rencontrer Monsieur  et j'attends !

Après 15 minutes d'impatience, je rencontre enfin Mr le Directeur. 

Le D.G: Bonsoir Miss, asseyez vous , on vous apporte à boire ...

- Non non merci .. Je viens vous voir parce trop c'est trop !

Le D.G: Expliquez moi votre problème.

- Non ! Je vais vous expliquez ce qui ne va pas dans ma vie ! Je suis sans courant depuis plus de deux semaines et là encore je dois me considérer comme faisant partie de ceux qui ont le plus de chance. Quand le courant veut bien se pointer , c'est une ambiance de night-club qui nous attend : coupure chaque 10 minutes !

Le D.G: Tout ceci est la faute des vandales qui pillent les câbles de la CIE . Cela empêche l'alimentation de certains quartiers. Voici le principal souci !

- Monsieur, sauf votre respect; quand on a des soucis, on informe ses consommateurs et surtout on ne peut pas envoyer des factures quand une personne n'a pas de courant ? D’où provient la consommation mentionnée sur la facture si ya pas de courant ?

Le D.G: Mademoiselle, vous sortez bien la nuit? L'électricité dans la ville, les feux tricolores , la redevance RTI ... ajoutons à cela votre consommation. Voici d'où provient les montants sur les factures.
( LA REDEVANCE RTI ? Mais comment je peux regarder la télé sans électricité, je me le demande.)
En plus , les fameux vandales dont vous parlez là, vous êtes surs qu'on ne peut pas les poursuivre, les mettre en prison ! Levez-vous un matin, allez-y couper tous les fils dans les bidonvilles et c'est tout ! 

Le D.G: Mademoiselle, État de Côte d'Ivoire doit des sommes astronomiques à la CIE ! Si nous prenons sur nous pour vous fournir en électricité, vous devez encore remercier le CIE(L).

- Je remercie plutôt le SOLEIL de me donner la lumière du jour et vous de me faire découvrir un peu plus le noir !


Le D.G: Bon Mademoiselle , je n'ai pas que ça à faire. Veuillez vous retirer pour que je continue mon
travail ... Merci !

- Monsieur , je suis sure que vous avez un groupe électrogène; voila pourquoi vous parlez comme ça!

Le D.G: DEHORS !!!

- Ouais , c'est ça! Mais soyez rassuré: je suis dans le Courant de votre Courant!

Le D.G: SÉCURITÉ !

Chers lecteurs, voici mon rapport !
P.S: Interview réalisée pendant que le Community Manager  de la CIE se débattait contre le courant de ses clients sur Facebook 

Crédit photos : Caric-actu

1 commentaire:

  1. Tu vas me tuer un jour. kahi, affaire de courant dans ta vie. Moi j'ai lampe et je suis habitué à ma lampe ho. petrole est cher, mais c'est mieux que les bougie facon facon de maintenant là qui finissent comme bonbon coton là.
    Peace

    RépondreSupprimer

T'en penses quoi ?