dimanche 27 mai 2012

Story Love (episode 5) : La rivale


Elviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ya Fériane qui t'attend !

Comme toujours, il y a quelqu'un crie mon pauvre nom dans la maison .
Cette fois, c'est Rolix (mon ptit frère) qui vient de le faire comme un fou .

- mais Rolix, pourquoi tu cries si fort ? lui demande Senan mon frère ainé
- parce que tata Fériane est venue !
- mais tu n'a pas besoin de crier pour le dire à Elvira...franchement tu m'énerves parfois.

Pourtant Rolix fait la sourde oreille et continue de crier de plus belle.
-Elvi , ya tata Fériane qui t'attend sur la terrasse , faut faire vite ... elle m'a dit que j'aurais droit à 2 bonbons sucettes si je venais t'appeler !
Oh mon Dieu, mon pauvre petit frère, toujours si corruptible.

Je sors donc de ma chambre et me rends sur la terrasse quand j'entends des personnes chuchoter. Cela semble venir de la terrasse. Je tends l'oreille et là je reconnais la voix de ma meilleure amie Fériane.

- Tu me manques Sénan
-Je le sais bébé mais tu sais que j'ai eu beaucoup de travail cette semaine c'est pour cela que t'as pas eu de mes nouvelles...mais j'te promets de t'appeler ce soir
-bébé stp tu me manques, tu pourrais au moins me tenir dans tes bras juste une minute stp ! J'en meurs d'envie ...
-Fé chérie, quelqu'un peut nous surprendre. Tu sais très bien que Dorcas, son deuxième nom c'est France 24. En plus, Elvi ne sait pas qu'on sort ensemble !

 Je suis dépassée par ce que je viens d'entendre : ma meilleure amie sort avec mon frère ainé et je suis la seule idiote de l'histoire.  Je dois tirer ça au clair !

- Vous comptiez m'en parler quand ?
Ils sont tous les deux surpris et honteux de me voir là . Je  m'avance en  attendant une réponse.

 Rien.

-Toi Fériane, je te faisais confiance mais apparemment ta seule obsession c'était de coucher avec mon frère. Mon amitié ne t'a jamais intéressée !
-Elvira, je te défends de lui parler de la sorte, on comptait t'en parler mais on attendait juste le bon moment , me dit mon frère.
- Et cela allait durer combien de temps ? Dis-moi Sénan ?
- Excuse moi Elvira. je ne savais pas que j'allais tomber amoureuse de lui ,crois moi . Je serais toujours ton amie.
Senan s'approche de moi , me prend dans ses bras:
- petite sœur de mon cœur, je l'aime et c'est sérieux, sois en sure. Ne m'en veux pas d'accord ?
-Tu en es sur ?
Pour toute réponse , il me fait un énorme bisou sur le front  et retourne dans la maison.

Fériane quant à elle reste muette, le regard baissé. Je suis peut être têtue mais pas méchante. Alors je m'approche d'elle et la prend dans mes bras en lui disant :
- Tu as intérêt à ce qu'il ne souffre pas sinon je te jure qu'on va devenir les pires ennemies de la Terre.
- C'est promis ! merci Elvi, t'es un ange !

       Après quelques minutes de silence qui font baisser la tension, l'amitié reprend le dessus et c'est moi comme toujours qui lui parle de mes soucis. Je lui raconte dans les moindres détails la visite surprise d'Arvel chez moi. Elle en reste bouche bée surtout quand j'arrive sur la partie du bisou (voir épisode 4).
- Elvira , tu es sure de ce que tu me dis ?
- Je t'assure que je n'y crois toujours pas.
- Mais je suis justement venue te voir pour te parler de lui.
- Hmmm Féri pardon, dis plutôt que tu es venue voir ton gars!

Rires

- Il y a fille qui est venue me voir, me dit Fériane.
- Qui est-elle ?
- Elle se nomme Célia , et elle est venue m'avertir .
- Mais de quoi, de qui , parle !!!! Je commence à être inquiète face aux propos de ma copine
- Elle dit qu'elle est la petite amie d'Arvel et que tu dois arrêter de lui tourner autour .

Je suis clouée.

Fériane me rassure en me disant que je n'ai pas à m'en faire et que si cette "Célia" revient, elle s'en charge.

         Nous changeons donc de sujet , pressées de nous affairer sur les derniers ragots de l'école et de Facebook . Pourtant, une fois Fériane partie, je me remets à penser à ce qu'elle m'a dit. Arvel a une petite amie. Je suis découragée.


          Deux heures plus tard, Sénan (mon frère ainée) me demande de l'accompagner voir un de ces amis. Nous empruntons donc un taxi et nous rendons au Plateau , où réside l'ami en question quand à un carrefour, j'aperçois Arvel . Je m’apprêtais à lui faire un signe de la main quand je vois arriver juste derrière lui , une belle jeune fille de teint clair. Avec son allure et son style, on croirait voir un mannequin. Elle s'approche de lui et pose ses lèvres sur les siennes... S'en suit un long et langoureux baiser !
Au même moment, notre chauffeur, voulant éviter un cycliste sur la route, se met à klaxonner. Arvel se retourne et nos regards se croisent....


La suite sur https://www.facebook.com/Fleuresworldofficielle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

T'en penses quoi ?